Quelle est la conséquence d’un découvert bancaire ?

Depuis quelque temps, vous vous trouvez dans une situation financière assez délicate. À la suite de différents événements, dont l’apparition du Covid, vos rentrées d’argent se sont faites plus rares, et vous flirtez de plus en plus souvent avec le découvert. Cette situation vous angoisse beaucoup, car vous n’avez jamais été à découvert, ou du moins lors de périodes très courtes, et sur de petites sommes. Seulement, vous craignez le découvert plus important, et surtout ses conséquences. Voyons ensemble le fonctionnement du découvert bancaire en détails, et comment faire pour le couvrir.

Fonctionnement et consequence decouvert bancaire

Commençons d’abord par les bases, à savoir la définition du découvert. Etre débiteur, ou à découvert signifie qu’il y a plus d’argent prélevé sur votre compte qu’il n’y en a de disponible. Pour illustrer le concept simplement, imaginons qu’il vous restait hier sur votre compte bancaire 50 €, et que votre facture d’électricité de 80 € vient d’être prélevée. Les 50 € de votre compte vont bien sûr être pris pour payer la facture, mais il manque 30 € pour la compléter. Le montant total de la facture sera tout de même prélevé, mais vous obtiendrez un solde négatif de 30 €, affiché « -30,00 € » sur votre compte. Cet argent qui a été prélevé et que vous ne possédez pas constitue alors votre découvert.

consequence decouvert bancaire

Tout le monde y est confronté à un moment dans sa vie, et cela n’a rien de dramatique lorsque cette situation ne dure pas, et ne concerne pas des sommes trop importantes. Il arrive par exemple d’être à découvert à la fin du mois, car le salaire n’a pas encore été versé alors que les dépenses obligatoires (courses alimentaires, paiement de charges) continuent d’être faites. Le risque principal du découvert, est de voir ses prélèvements refusés, et donc certaines prestations stoppées, tout comme les paiements par carte bancaire peuvent se voir refuser.

  EDF Besançon : Quelles sont les offres proposées ?

Il faut savoir qu’il existe deux types de découverts, aux conséquences variables :

  • Le découvert autorisé. Il est inscrit dans le contrat que vous signez lors de l’ouverture d’un compte bancaire, et prévoit un montant maximum dans le négatif que vous pouvez atteindre, vous permettant ainsi de maintenir vos opérations bancaires. Ce découvert autorisé vous laisse une petite période de répit, mais il faudra veiller à réapprovisionner au plus vite votre compte, sous peine de devoir payer des agios (pénalité financière liée au découvert).
  • Le découvert non autorisé. Certaines personnes, au vu de leur gestion assez aléatoire de leurs dépenses, n’ont pas le droit au découvert. Selon les banques et les contrats souscrits, vos paiements peuvent être automatiquement rejetés lorsque vous n’avez plus assez de provisions sur votre compte. Dans d’autres cas, vous pouvez tomber dans le solde négatif, mais vous devrez payer immédiatement des agios qui peuvent être assez élevés et vous maintenir la tête sous l’eau.

Enfin, des découverts répétés et dépassant le cadre autorisé peuvent vous amener à être fiché à la Banque de France, et vous interdire l’utilisation de chèques et de cartes de paiement pour une durée de 5 ans.

Découvert bancaire : une aide à la gestion de son compte bancaire

Le compte bancaire sert à déposer et à conserver de l’argent, à émettre ou recevoir des virements, à émettre des chèques… Ce service bancaire vous permet de gérer correctement votre argent et vos transactions. Le but est de veiller à ce que le montant disponible sur votre compte soit toujours positif.

  Loi Hamon : L’application de la loi Hamon dans un crédit immobilier

Avec un découvert bancaire autorisé, vous êtes en mesure de prélever de l’argent au-delà du solde disponible sur votre compte. Malgré tout, les paiements et les transactions ne doivent pas dépasser un certain montant défini au préalable dans votre convention de compte.

Dans tous les cas, le découvert bancaire engendre la nécessité de payer des agios. Vous pouvez en découvrir plus et ainsi comprendre cette formule de facilité de caisse en vous rendant sur un site fiable traitant de la gestion de compte et de la découvert bancaire.

Si vous avez un compte avec un découvert bancaire non autorisé, évitez d’avoir un solde négatif. Cela engendre, en effet, un rejet de tous les paiements que vous désirez faire. De la même manière, vous devez vous acquitter des frais pour incidents de paiement.

La notion de découvert bancaire non autorisé est également de mise quand vous dépassez le montant maximum pour votre découvert autorisé. Dans ce cas précis, des frais de pénalités sont appliqués en complément des agios.