Quelles sont les conditions d’un rachat de crédit ?

Accueil Démarches administratives Quelles sont les conditions d'un rachat de crédit ?

Vous souhaitez regrouper vos dettes pour alléger le paiement des mensualités ? Le rachat de crédits est la solution la plus fiable et la plus efficace pour cela. C’est un processus totalement légal, donc conditionné et assuré par des organismes financiers spéciaux. En voici les préalables.

Avoir plusieurs crédits

Pour prétendre à un rachat de crédit, il faut d’abord en avoir plusieurs en cours. L’institution financière censée racheter vos dettes fait un travail de classification de celles-ci. Une fois vos crédits répertoriés, ils seront entièrement remboursés auprès de vos créanciers. Dès lors, vous n’aurez plus de redevances qu’envers un seul organisme financier : celui qui rachète les crédits. La fréquence et le montant de vos remboursements désormais uniques seront fixés dans les clauses du contrat passé avec le nouveau prêteur.

Cependant, s’il faut en principe avoir plusieurs emprunts en cours de remboursement pour bénéficier d’un rachat, vous pouvez aussi le faire avec un seul crédit auprès de certaines institutions. Dans ce cas, vous devez présenter un projet pour lequel vous avez besoin de financement. La banque rachète votre ancienne dette et finance le nouveau projet. Le tout est regroupé en un seul crédit que vous paierez selon des modalités prédéfinies.

Fournir tous les documents essentiels

Pour permettre à l’établissement financier de bien étudier votre demande, vous devez fournir tous les documents demandés. Des justificatifs de domicile au relevé bancaire, assurez-vous d’avoir tout transmis. C’est une phase capitale, si vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté.

Avoir une bonne stratégie de gestion financière

Si vous êtes emprunteur et devez de l’argent à un créancier, votre profil peut déjà être retenu. Néanmoins, pour aller plus loin, le partenaire banquier devra traiter les dossiers relatifs à vos précédentes transactions bancaires. Il doit s’assurer que vous n’êtes pas trop dépensier et avez reçu une bonne éducation financière. Sans quoi, même si a priori votre dossier a été retenu, la demande n’aboutira pas.

Être majeur

Toute personne désirant se faire racheter ses crédits doit obligatoirement être majeure, jouissant pleinement de ses droits civiques. Par ailleurs, pour limiter les risques de non-remboursement, des paramètres relatifs à l’âge sont fixés. Ainsi, la plupart des préteurs acceptent les contrats dont le dernier remboursement tourne autour des 80 ans de l’emprunteur.

Fournir une garantie au préteur

En l’absence d’une garantie valide, il est possible qu’aucun rachat de crédits ne soit effectué. La garantie est l’élément qui permettra à l’institution financière de retrouver son investissement en cas d’incidents majeurs affectant le paiement normal des mensualités. Vous pouvez fournir un bien immobilier ou tout autre objet de valeur accepté par la banque.

Toutefois, même avec une assurance, vous devez être stables sur les plans professionnel et familial. En d’autres termes, les prêteurs sont parfois réticents envers les personnes divorcées et ayant des soucis sur le plan professionnel. Par ailleurs, plusieurs autres conditions sont à remplir pour profiter d’un rachat de crédits en toute tranquillité :

  • ne pas être listé dans le fichier de la Banque de France ;
  • avoir un revenu mensuel d’au moins 1 500 euros ;
  • avoir un faible taux d’endettement (au plus 33 %) pour les personnes à revenus moyens et intermédiaires.

Enfin, l’établissement prêteur peut ajouter d’autres conditions selon ses politiques.